You are here

« L’année finit en cadeau » chez StarTimes

StarTimes pay-per-day _400x400

C’est la baseline de l’opération promo initiée à l’occasion de la fin d’année par le chinois StarTimes. Comme les autres géants de la pay TV dans la région subsaharienne, il vise lui aussi à profiter des achats de fin d’année pour booster sa base d’abonnés. Cependant, l’opération n’est pas dimensionnée de la même manière d’un marché à l’autre. Au Nigéria par exemple, le groupe audiovisuel chinois a initié depuis mi-Novembre une opération courant jusqu’au 31 Janvier 2018 et proposant un bonus de 50% sur les renouvellements d’abonnements. Ainsi, lorsqu’un abonné rempile pour au moins un mois, il obtient « automatiquement un discount de 50% pour le deuxième mois d’abonnement » explique Qasim Elgbede, Brand and Marketing Director de StarTimes au Nigéria. Une manière d’inciter à souscrire pour de longues périodes. En Côte d’Ivoire en revanche où il célèbre par la même occasion 12 mois d’activités, l’opération ne court que jusqu’à fin Décembre, même si elle démarré à la même date qu’au Nigéria. Dans ce deuxième pays, le distributeur offre gracieusement la box TV, mais facture les frais de mise en service (8 000 fcfa ; environ 14,5 dollars). Ensuite, le nouvel abonné a la possibilité d’accéder à l’intégralité des chaînes proposées, mais en s’acquittant de 15 000 fcfa (environ 27 dollars). En ce qui concerne les abonnés actuels, l’opérateur offre un bonus de 15 jours pour un réabonnement portant sur 60 jours. Quand l’abonné opte pour 90 jours, le bonus monte à 30 jours.

A la différence de Canal+ (Vivendi) et MultiChoice (Naspers) qui sont consolidés dans des groupes cotés en bourse et contraints de communiquer périodiquement leurs résultats, StarTimes se contente d’agiter quelques chiffres de temps à autres. Difficile donc de suivre le trend réel de sa base d’abonnés, outre les chiffres livrés par les forecasters, pour apprécier l’impact des opérations de promo sur l’évolution de la base d’abonnés.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment