You are here

L’exposition des 15-35 ans à la pub en Afrique

Geopoll exposition pub en Afrique étude 950x620

Selon les dernières estimations de PwC, la TV, la radio, l’OOH et la presse + magazines restent les premiers médias investis en termes de publicité sur 5 marchés subsahariens (Afrique du Sud, Nigéria, Ghana, Kenya, Tanzanie) dont les 3 principaux. Le digital progresse vite certes, mais en 2017 il captera toujours moins d’investissements publicitaires que les médias classiques. Pourtant en termes d’exposition publicitaire, une récente étude (*) de l’agence Blue Lions, conduite sur un scope géographique francophone, montre que le digital, le social media en l’occurrence, se classe devant au moins la TV et l’OOH en ce qui concerne les produits de mode et beauté. Sur les produits alimentaires, l’étude de Blue Lions révèle que la TV imprime davantage que le digital. Mais globalement, le média digital semble désormais proposer plus d’expositions publicitaires en Afrique subsaharienne à en croire les insights délivrés par la dernière étude (*) de Geopoll. L’institut spécialisé dans la réalisation de sondage via application mobile a en effet interrogé en Juin, 3 710 personnes âgées de 15 à 35 ans sur le même périmètre géographique que celui analysé par PwC. Geopoll exposition pub en Afrique 455x272

Une performance nuancée pour le digital

Il ressort d’abord de cette étude que 46% des répondants accèdent quotidiennement aux contenus médias sur internet alors qu’ils moitié moins à le faire via la TV et la radio. Ces médias classiques ressortent respectivement à 25% et 24%. En termes de contacts délivrés par les contenus de marque sur la cible, c’est aussi le digital qui propose la meilleure performance. 37% des répondants indiquent en effet être davantage exposés aux contenus publicitaires sur le digital. C’est 2 points de plus que le média vidéo linéaire qui ressort à 35%. Quant à la radio, il ressort à 23%, quand le print OOH semble proposer une performance complètement marginale (5%) sur cette cible.

Toutefois, quand on se penche sur l’efficacité du contenu publicitaire, mesurée ici par le type d’engagement généré, l’étude de Geopoll indique que c’est la radio qui arrive en tête, ce média dominant globalement les trois autres. 63% par exemple déclarent acheter après avoir été exposé à de la pub radio, quand ils ne sont que 47% à le faire à la suite d’une exposition à de la pub digitale. La radio engendre également un engagement un drive-to-web plus élevé (48%) que tous les autres médias, le digital ressortant à 40%.

Geopoll exposition pub en Afrique call to action 408x229Tous médias confondus, Geopoll indique que le drive-to-web après une exposition publicitaire ressort à 22%. Les pages et autres canaux des marques sont visités par 15% des répondants, quand 8% vont simplement sur les réseaux sociaux pour parler du contenu de marque auquel ils viennent d’être exposés. Ces chiffres, bien que plus faibles, corroborent les insights issus de l’étude de Blue Lions évoquée plus haut.

 

 

(*) étude certes non représentative de la population des pays couverts

 

Crédit image de couverture : capture écran PC de financialafrik.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment