You are here

StarTimes lance un pricing pay-per-day

StarTimes pay-per-day _400x400

MultiChoice reviendra-t-il sur sa décision ? C’est la première interrogation que suggère la prise d’effet Mercredi de la nouvelle offre pay-per-day de StarTimes. Le groupe audiovisuel s’aligne ainsi sur la nouvelle tendance du pricing flexible qui semble peu à peu devenir mainstream en Afrique subsaharienne. Proposé par Kwesé depuis Janvier et annoncé par TStv au Nigéria pour le 1er Novembre (date annoncée pour le démarrage de sa commercialisation), le sud-africain y est pour l’instant opposé, et plutôt formellement en regard de sa dernière prise de parole sur le sujet. Mais pour combien de temps encore ? L’interrogation vaut par ailleurs pour Canal+ en ce qui concerne les marchés francophones où il est depuis peu challengé par StarTimes (en Côte d’Ivoire et en RD Congo notamment), le groupe français n’ayant jamais affiché, à notre connaissance, des velléités d’un pricing autre que mensuel.

Pour revenir au groupe audiovisuel chinois, deuxième opérateur pay TV dans la région en nombre d’abonnés, il propose outre le pay-per-day un pricing à la semaine. Les deux nouvelles possibilités viennent donc s’ajouter à l’offre mensuelle, et toutes sont disponibles tant pour le service DTH que pour le service TNT. « Etant l’un des opérateurs TV numérique enregistrant une rapide croissance en Afrique et pour répondre aux demandes des marchés africains, ainsi que pour des besoins de développement stratégique, StarTimes se focalise sur sa nouvelle offre d’abonnement pay-per-day pour apporter aux abonnés une expérience télévisuelle numérique abordable et pertinente » commente Justin Zhang, CEO StarTimes Nigeria. Tout est dit !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment