You are here

Proposition de régulation de la production vidéo au Nigéria

Nigéria régulation production vidéo broadcasting code 200x200

La semaine dernière, le ministre nigérian de l’information et de la culture a évoqué la possibilité d’une régulation plus contraignante de la production des contenus vidéo. L’officiel nigérian avait dans son viseur les vidéos clip d’artistes chanteurs nigérians, les films nigérians, les programmes audiovisuels (notamment les téléréalité), les films publicitaires, etc. dont tout ou partie est tourné à l’extérieur du pays mais destiné entre autres à une diffusion et une consommation sur le marché domestique. Selon ses propos, exprimés lors d’une visite au siège du COSON (Copyright Society of Nigeria), ses services réfléchiraient à relever le niveau de la quote-part tournée au Nigéria pour pouvoir déclarer un contenu vidéo comme étant une production nigériane, en référence aux codes de diffusion (Nigeria Broadcasting Code) et de la publicité, les productions nigérianes étant exonérées de certaines taxes.

Nigéria régulation production vidéo tweet 1 378x240Pour le ministre, l’avènement d’une telle disposition devrait contribuer au développement de l’industrie audiovisuelle locale en lui faisant générer davantage de revenus et d’emplois. Seulement, certaines parties prenantes de ladite industrie ne sont pas du même avis. Bien au contraire! L’évocation publique de la proposition du ministre a suscité une polémique et un déchaînement sur les médias sociaux et dans les commentaires d’articles online, depuis les artistes chanteurs les plus célèbres du pays tels que les jumeaux Okoye (P-Square) jusqu’aux simples aficionados.

Pourtant en début d’année, une part du public nigérian ainsi que certains professionnels avaient protesté et vertement critiqué le choix de M-Net de délocaliser au sein de ses studios sud-africains la production du programme de téléréalité Big Brother Naija qui faisait son retour après 10 ans d’interruption. L’initiative du ministre nigérian tient d’ailleurs compte de ce précédent. A l’époque, il s’était prononcé suite à la polémique et aux nombreuses plaintes adressées au régulateur audiovisuel, et il avait promis que ses services traiteraient le problème.

Nigéria régulation production vidéo tweet 2 578x129

Nigéria régulation production vidéo commentaire 1 608x141

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment