You are here

ShowMax accentue son offensive en Afrique de l’Est

ShowMax Select Vodacom _200x200

Ces quatre dernières semaines, ShowMax, le service SVOD de Naspers a concrétisé deux nouvelles actions en direction des marchés d’Afrique de l’Est, rappelant son grand intérêt pour ces marchés stratégiques, tant d’un point de vue géographique (proximité avec l’Afrique australe) que d’un point de vue du potentiel marché (le Kenya est notamment l’un des pays d’Afrique présentant les plus fortes appétences digitales).

Fin Février, la plateforme SVOD annonçait en effet un partenariat conclu avec l’irlandais The QYOU pour proposer aux abonnés de la région, davantage de contenus locaux au format court, particulièrement adaptés pour un visionnage sur smartphone, en mobilité. Ensuite, c’est un bureau qui a été ouvert à Nairobi au Kenya, le premier en Afrique hors marché domestique, pour adresser l’ensemble des marchés est-africains. Trois postes, dont l’un concernant des missions marketing et deux concernant le développement commercial ont d’ailleurs été ouverts pour recrutement à Nairobi.

La mise en oeuvre de ses deux actions fait suite à deux autres initiées plusieurs mois plus tôt par ShowMax : le lancement de la commercialisation au Kenya de la formule Select suivie d’un partenariat avec Safaricom ; un autre partenariat avec Seacom pour déployer des serveurs de cache à Nairobi.

Sur ces marchés, la plateforme sud-africaine essaie ainsi de prendre de l’avance sur ses principales concurrentes internationales, concurrence qui se trouvera renforcée avec la prochaine entrée du malaisien iflix.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment