You are here

Retour du MWC 2017 : petit état des lieux sur le mobile en Afrique

GSMA Février 2017 Afrique subsaharienne - The mobile economy

Au premier jour du MWC 2017, le 27 Février, la GSMA a publié un petit état des lieux sur l’industrie du mobile dans le monde, industrie qui a représenté en 2016 4,4% du PIB mondial. Selon cet état des lieux, le nombre d’abonnés uniques dans le monde franchira le seuil symbolique des 5 milliards en 2017.

Pour l’Afrique subsaharienne, la GSMA indique un taux de pénétration de 44% en fin 2016, avec un taux moyen annuel d’accroissement d’environ 6,2%. Dans sa globalité, l’Afrique devrait atteindre 591 millions d’abonnés uniques en Q4 2016 (vs 557 millions en Q4 2015).

En ce qui concerne l’internet mobile, il a un taux de pénétration encore faible, 28%.  L’usage de la 4G continue d’être marginal (2%) en 2016. Quant à la 3G, elle représente maintenant 30% de l’accès haut débit mobile dans la région.

GSMA Février 2017 mobile internet Afrique subsaharienne 479x275

 

GSMA Février 2017 Mobile Afrique subsaharienne 714x224

Source : GSMA Février 2017

A l’instar de la récente étude de The Economist, la GSMA rappelle qu’outre la disponibilité et le coût, les faibles connaissances digitales expliquent les faibles adoption et usage de l’internet mobile. L’organisme rappelle à cet effet les résultats d’une étude conduite en Juillet 2016 et selon laquelle 38% des répondants subsahariens indiquaient le manque de compétences numériques comme l’une des principales barrières.

GSMA Juillet 2016 Barrières à l'adoption de l'internet Mobile Afrique subsaharienne 570x450

Soure : GSMA Juillet 2016

Ils étaient également seulement 40% à déclarer pouvoir lire et comprendre le français, l’anglais ou le portugais. Cela signifie plus de la moitié, ne peut accéder aux contenus internet dans cette région puisque l’essentiel des contenus digitaux est édité dans ces langues.

Crédit photo : GSMA/The mobile economy 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment