You are here

Audiences TV, Radio et Internet de 4 marchés

Médiamétrie audiences TV Afrique

Cette semaine, le français Médiamétrie a livré les résultats de ses mesures d’audiences TV, radio et digitales sur quatre marchés africains : Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun et Madagascar.

La TV

Selon les statistiques présentées par l’institut, on constate par exemple qu’au Cameroun, le temps passé devant l’écran TV a baissé d’environ 11 minutes par rapport aux dernières vagues réalisées entre Mai et Septembre 2016 sur le même scope géographique (Yaoundé, Douala, Bafoussam, Bamenda). CRTV et Canal 2 continuent de dominer le marché local de la TV.

En ce qui concerne les autres pays, on note de petites différences avec Africascope 2016. A Dakar (Sénégal) par exemple, Africascope enregistre une pénétration TV de 93% vs 84% pour cette vague de Médiamétrie (3h38 vs 3h13 pour la durée moyenne de visionnage). Pour la Côte d’Ivoire, le scope géographique diffère : Africascope se limite à Abidjan quand les vagues de Médiamétrie sondent Bouaké aussi.

Médiamétrie audiences TV afrique Q4 2016

 

De façon globale, sur l’ensemble des quatre marchés, Médiamétrie relève une pénétration TV moyenne d’environ 88%. Toutefois, ces chiffres ne peuvent être généralisés car ils représentent les habitudes de consommation du média TV dans les grandes agglomérations de chacun de ces pays. En tenant compte des zones out of grid par exemple, les moyennes de pénétration baisseront de façon substantielle.

La radio

En radio, la tendance est la même. Au Cameroun, où l’évolution est la plus simple à apprécier en raison de l’uniformité du scope géographique, on note un recul de près de 10 points de la pénétration. A l’inverse, il y a un bond de 46 min en ce qui concerne la durée d’écoute vs S1 2016. CRTV Radio est l’antenne la plus écoutée.

Médiamétrie audiences Radio afrique Q4 2016

Le digital

Au niveau du digital, Médiamétrie relève qu’à Abidjan et Bouaké, la pénétration quotidienne moyenne d’Internet est de 19,4%. Et 87,7% des internautes se connectent via smartphone, 14,5% sur tablette et 19,2% sur PC. En ce qui concerne les médias sociaux, 44,5% de personnes en font usage dans ces deux villes. Au Sénégal (grand Dakar) et au Cameroun, les taux d’utilisation grimpent respectivement à 55,5% et 68,7%. Sur tous les 4 marchés, Facebook est la plateforme la plus utilisée.

Méthodologie : Les études ont été conduites auprès de la cible Ensemble 15+ sur 3 vagues de 16 jours chacune, avec un échantillon de 1728 personnes pour Abidjan et Bouaké, 1681 personnes pour les 4 villes du Cameroun, 1440 personnes pour le grand Dakar (Sénégal), 1440 personnes pour les 4 villes de Madagascar (Médiamétrie – Communiqués de presse – Télévision – L’audience de la Télévision, de la Radio et de la Presse à Madagascar (Antananarivo, Antsirabe, Mahajanga et Toamasina).

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment