StarTimes souffle les droits du foot ghanéen à SuperSport

Alors que le sud-africain SuperSport (MultiChoice/Naspers) était sur les rangs depuis début Mai (voir notre article), c’est le chinois StarTimes qu’aura finalement choisi Ghana FA (Football Association) pour la diffusion TV des compétitions locales de football.

Les discussions entre MultiChoice/SuperSport (actuel détenteur des droits qui courent jusqu’à la fin de cette saison) et Ghana FA ont débuté autour de l’attribution pour trois nouvelles années des droits TV des deux principales compétitions locales de foot, la Ghana Premier League et de la MTN FA Cup. Selon le site myjoyonline.com, le sud-africain aurait proposé environ 1 million de dollars par an en plus de l’apport de trois sponsors dont une multinationale. Mais manifestement, c’est la proposition de StarTimes qui l’a emporté. Ce dernier a mis sur la table environ 18 millions de dollars sur 10 ans selon le site de la fédération et propose de diffuser aussi les autres compétitions que sont la Ghana Women’s League et la Ghana Juvenile League même si elles attirent moins d’audiences. En plus de la diffusion des quatre compétitions, StarTimes investira aux côtés de Ghana FA dans le développement du foot dans le pays en fournissant une dizaine de terrains artificiels (un dans chacune des dix régions du pays) ainsi que deux camions de production et diffusion. Le deal avec StarTimes semble donc plus avantageux pour Ghana FA que la proposition de SuperSport. Cependant, on peut quand même déplorer la durée extraordinairement longue du bail. 10 ans de concession pour des droits TV de compétions de foot, ça peut ne pas être avantageux à terme au regard de la rapide progression des prix d’année en année.

SuperSport perd la Ghana Premier League mais il lui reste encore les championnats locaux de foot de l’Afrique du Sud, du Nigéria, de la Zambie, du Zimbabwe et du Kenya en attendant d’être challengé sur ces compétitions également par les très agressifs Econet Media et StarTimes. Ce dernier revendique maintenant 9 millions d’abonnés environ à travers l’Afrique subsaharienne.

Pour rappel, les droits TV du championnat ivoirien de foot de première division ont été acquis il y a quelques mois par Canal+Afrique. Ainsi va la concurrence sur les droits sportifs en Afrique. Par le passé, les diffuseurs n’avaient que peu d’intérêt pour les championnats locaux et ne proposaient à leurs audiences que les championnats européens. Mais la donne est entrain de changer et les montants investis sont de plus en plus importants.

 

Crédit : Twitter/@StarTimes_Ng

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment