Ipsos duplique son étude AMPS en Afrique francophone

ipsos-_400x400

AMPS (Africa’s Media & Product Survey), l’étude média-marché d’Ipsos conduite depuis une dizaine d’années dans certains pays anglophones au sud du Sahara va bientôt couvrir six marchés francophones de cette même région. Dans des propos rapportés par le site Adweknow, Florence de Bigault (Directrice d’Ipsos Africap) indique que l’institut français va débuter la première vague de collecte de données dans les prochaines semaines en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Cameroun, au Gabon, en RD Congo et au Burkina. Sur chaque marché, l’étude interrogera par vague un échantillon de 1500 personnes âgées de 15 ans et plus.

A l’instar d’autres études du même type, AMPS d’Ipsos fait le lien entre fréquentation média et habitudes de consommation alimentaire et non alimentaire. Pour un annonceur ou une agence, l’intérêt d’une telle étude est de pouvoir croiser les données pour décrypter les comportements de cibles marketing. Il y a un peu plus d’un mois, Kantar annonçait aussi la mise en place en Côte d’Ivoire d’un panel de 1500 ménages qui rejoignent son panel global Worldpanel (voire notre article) qui fournit le même type de données.

Pour rappel, les marchés subsahariens anglophones que couvre à date AMPS sont : Kenya, Ghana, Tanzanie, Zambie, Ouganda, Mozambique. Avec les marchés de langue française, l’étude proposera désormais des données sur un total de douze marchés subsahariens.

 

Crédit : Twitter/@_Ipsos

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment