Ovum : le haut débit mobile en Afrique en 2021

1 milliard de connexions haut débit (3G et 4G) en Afrique en 2021! Telle est la prévision du cabinet britannique Ovum dans sa dernière étude. La LTE/4G représentera 15,7% de ces connexions, soient 157,4 millions de connexions. Cela correspond à une énorme progression de 875,2% entre 2016 et 2021.

Ovum estime aussi à 1,33 milliard le nombre d’abonnés au mobile dans cette partie du monde en 2021, contre 1,02 milliard en fin 2016. Selon donc les prévisions du cabinet britannique, environ 75,2% des abonnés au mobile en Afrique en 2021 consommeront Internet en haut débit. Cette proportion est assez éloignée des précédentes estimations d’un autre cabinet britannique, Analysys Mason (voir notre article), qui prévoit que 55% des connexions à l’Internet mobile en Afrique subsaharienne s’effectueront encore en 2G en 2021. Certes, le scope géographique n’est pas le même pour les deux études : l’Afrique pour Ovum, et seulement l’Afrique subsaharienne pour Analysys Mason. Mais l’écart de proportion entre les résultats des deux études est tel que cela interroge.

ovum-etude-internet-afrique

En ce qui concerne l’Internet fixe, Ovum estime qu’il progressera également de façon importante pour passer de 13,78 millions de lignes en 2016 à 19,07 millions en 2021, avec 70,7% des abonnements qui seront encore en DSL.

Entre autres statistiques qu’on peut aussi relever dans cette étude, il y a les estimations concernant la pay TV. Le cabinet estime qu’il y aura environ 26 millions d’abonnés à la pay TV en Afrique.

Les détails de l’étude sont accessibles ici.

 

Crédit : Twitter/@Ovum

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment