Baisse des redevances pour les diffuseurs TV au Kenya

kenya-redevances-tv

Afin de donner un coup de boost au secteur audiovisuel local, y stimuler la création de contenus locaux ainsi que la concurrence, le régulateur kényan a décidé de baisser les coûts des redevances versées par les diffuseurs, suivant en cela les recommandations d’une étude qu’il a commandée au cabinet britannique Analysys Mason. Ainsi à partir du 1er Décembre prochain, le coût mensuel du megabyte de signal (numérique) distribué baissera de 29% pour atteindre 0,88 dollar pour Nairobi et sa région. Pour les autres principales villes, les diffuseurs ne paieront plus que 0,37 dollar par mégabyte distribué, soit une baisse de 60%. Quant aux zones les plus reculées du pays, leur couverture en signal sera facturée au tarif mensuel de 0,32 dollar.

Ces redevances sont collectées par les deux distributeurs de signal agréés dans le pays, à savoir PANG (Pan Africa Network Group) et Signet (filiale du groupe public Kenya Broadcasting Corporation). Selon le régulateur, ces nouveaux coûts sont un encouragement pour les nouveaux diffuseurs qui estimaient les anciens tarifs trop élevés. Cependant, les nouveaux coûts définis ne manqueront pas d’être revus progressivement et annuellement à la hausse après 2019  pour tenir compte de l’inflation.

 

Crédit : Visualhunt / Ministerio TIC Colombia

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment