Le mobile et l’Internet au Bénin, CIV, Kenya, Zimbabwe

Selon la récente étude Mobile Advertising Forecasts de Zenith (Publicis), l’usage d’Internet est mobile à 68% en 2016 à l’échelle globale, avec des pointes à 85% en Espagne et 79% à Hong Kong. Cependant, en Afrique les taux sont encore loin de ces seuils. Par exemple, selon la GSMA, le mobile représentait 28% du total des connexions en Afrique subsaharienne en 2015, 42% pour l’Afrique du Nord en Q2 2016.

Pourtant le mobile est le principal mode d’accès à Internet en Afrique (*). Au Bénin par exemple, le mobile représente 99,3% du parc abonnés Internet en Q2 2016 (tableau ci-dessous). En Côte d’Ivoire, au Kenya et au Zimbabwe, les taux sont respectivement de 98,7%, 99,5% et 97,7% (données Q2 2016 fournies par les régulateurs de chacun de ces pays).

mobile-arcep-benin-q2-2016

Source : ARCEP Bénin – Tableau de bord Internet au 30 Juin 2016

 

Aussi, au Bénin, plus d’un abonné mobile sur cinq (27,2%) est abonné à Internet. La proportion est plus élevée dans les trois autres pays avec jusqu’à 62,2% du parc d’abonnés mobile au Kenya qui sont aussi abonné à l’Internet mobile. En Côte d’Ivoire, ils sont 29,7% et 50,6% au Zimbabwe.

Pour mémoire, le taux de pénétration du mobile en Q2 2016 pour chacun de ces pays est : 87,35% au Bénin ; 108,5% en Côte d’Ivoire ; 80,9% pour le Zimbabwe (sur le base des abonnés actifs)

 

(*) Game of Phones : Deloitte’s Mobile Consumer Survey – The Africa Cut 2015/2016

 

Crédit photo : pixabay.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment