Africascope : de la pay TV pour 52% des 15+ subsahariens

africascope

Mardi, Kantar TNS (nouvelle marque affichée par TNS depuis peu) a publié les résultats globaux de l’édition 2016 de son étude Africascope qui scrute la consommation médias des 15 ans et plus dans sept pays subsahariens francophones. Par rapport à 2015, le périmètre reste identique et englobe le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Gabon, le Mali, la RD Congo et le Sénégal soient environ 16,8 millions de personnes (vs 18,6 millions en 2015).

En TV

91% de la cible (vs 93% en 2015) regardent la télé au moins une fois par jour. Ils passent en moyenne et quotidiennement 3h31 devant cet écran (vs 3h17 en 2015) et regardent environ 3 chaînes TV chaque jour. C’est au Cameroun que la durée moyenne de visionnage est la plus élevée. Dans ce pays, elle franchit le seuil des 4 heures au quotidien.

africascope-2016-duree-visionnage-tv

Source : Africascope 2016 – Kantar TNS

Sur la cible plus restreinte des 15-24 ans, la durée quotidienne de visionnage est globalement beaucoup plus faible selon la dernière étude d’Ipsos Africap. Elle avoisine plutôt 1h40.

En ce qui concerne la pay TV, l’étude indique qu’environ 8 736 000 personnes (soient 52% – vs 46% en 2015 -) de la cible sont abonnées. Autrement, environ 8 millions (soient 48%) de personnes à l’échelle des 7 pays du scope de l’étude consomment la TV en FTA (free-to-air). Les taux les plus élevés de consommation pay TV sont enregistrés au Gabon (87%) et au Cameroun (81%). Dans ces deux pays, plus de 8 foyers TV sur 10 ont donc un abonnement pay TV, essentiellement fourni par Canal+Afrique (qui est le principal opérateur légal sur ces marchés). Au Kenya, la Communications Authority indique un taux de pénétration pay TV beaucoup plus élevé, environ 97% (voir notre article).

Au niveau des audiences, les chaînes locales ressortent à 47% contre 53% pour les chaînes internationales dont les plus visionnées sont Nollywood TV, Canal+, Trace Africa, TV5 Monde, Frace 24, Africable, etc. Ces chaînes enregistrent de meilleures audiences que les chaînes locales au Gabon, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Mali. C’est l’inverse au Sénégal, au Burkina Faso et en RDC où les chaînes locales arrivent en tête.

La radio

Au niveau de ce média, la durée moyenne d’écoute enregistrée en 2016 est de 1h29 (vs 1h56 en 2015). Au global, ce sont 69% des personnes de la cible qui écoutent quotidiennement la radio (- 3 points par rapport à 2015). Et c’est au Burkina et au Mali que la cible exploite le plus ce média.

africascope-2016-duree-decoute-radio

Source : Africascope 2016 – Kantar TNS

Les radios locales obtiennent 78% de part moyenne d’audience sur l’ensemble du scope.

Le digital

En ce qui concerne le digital, Africascope 2016 relève que 44% de la cible utilisent Internet (taux stable par rapport à 2015 où le taux était de 43%) et le smartphone reste le premier device exploité pour consommer du contenu digital. Par rapport à 2015, le taux de mobilisation du smartphone a toutefois fait un bon de 5 points (73% vs 68% en 2015).

africascope-2016-digital

Source : Africascope 2016 – Kantar TNS

Sur Internet, la cible consomme les médias sociaux (76%), de la messagerie instantanée – Whatsapp ou Messenger (55%), des sites d’actualité (40%), des contenus vidéo ou audio (40%), etc.

 

Détails

 

Crédit : tns-sofres.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

One thought on “Africascope : de la pay TV pour 52% des 15+ subsahariens

  1. […] Ces statistiques de consommation de la radio sont par contre très éloignées de celles annoncées par Africascope 2016 qui portent certes sur 2 villes seulement (Douala et Yaoundé) du Cameroun. En effet, selon l’étude de Kantar TNS, seuls 47% de l’Ensemble 15+ écouteraient de la radio dans le pays pour une durée moyenne de 52 min (voir notre article). […]

Leave a Comment