Etude Gartner : l’impact positif de l’IoT en Afrique

gartner

Du 26 au 28 Septembre se tiendra au Cap l’édition sud-africaine de Gartner Symposium/ITxpo 2016. Bien en amont de l’événement, l’institut américain avait publié à la mi-août un extrait des résultats de son étude 2016 Hype Cycle ICT in Africa. De façon générale, il ressort de l’étude que l’IoT sera largement adopté en Afrique d’ici 2 à 5 ans, ce qui aura un impact transformationnel important sur les entreprises locales au cours de la même période.

Le secteur pressenti pour être le plus bénéficiaire de l’adoption de l’IoT en Afrique est celui de l’assurance où Gartner indique que la technologie des objets connectés contribueront à améliorer l’expérience client.

Quelques autres technologies dont l’adoption pourrait être importante dans les 2 à 5 ans en Afrique ont été également analysées par l’institut.

gartner-itxpo-souht-africa

Source : Gartner – Août 2016

Pour rappel, Gartner organise six autres éditions du Symposium/ITxpo successivement à Tokyo (Japon), Orlando (USA), Gold Coast (Australie), Sao Paulo (Brésil), Barcelone (Espagne), Goa (Inde).

 

Crédit image : Twitter/Gartner_inc

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

2 thoughts on “Etude Gartner : l’impact positif de l’IoT en Afrique

  1. […] La 12 ème édition de ATP (Africa Telecom People) s’ouvre demain 06 Octobre au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan pour deux jours. Et le sujet principal qui sera au menu des échanges est l’IoT. En effet, les différentes présentations des speakers seront construites autour du thème « Internet des objets : comment préparer l’Afrique au tout connecté ?« . Ce thème fait d’ailleurs échos à celui d’un récent événement organisé par Gartner au Cap (Afrique du Sud) du 26 au 28 Septembre (voir notre article). […]

  2. […] Pour mémoire, selon Gartner, l’IoT bénéficiera d’une large adoption en Afrique d’ici 2 à 5 ans (voir notre article). […]

Leave a Comment