Thika devient la deuxième ville kényane pour Uber

En Afrique, Uber poursuit son expansion. Rien ne le freine, ni la concurrence qui fourbit ses armes, ni les démêlées avec les taxis classiques. La start-up a en effet ajouté une deuxième ville kényane, Thika, à la longue liste des villes où il est possible d’accéder à ses offres. Il s’agit de la quatrième ville subsaharienne où elle s’est déployée en l’espace d’un mois, après Kampala, Accra et Dar es Salaam.

On aurait pu penser que le service de taxi à la demande choisirait Mombassa comme deuxième ville de déploiement au Kenya après Nairobi, de la même façon qu’on s’attend à ce qu’il se déploie bientôt à Lagos l’autre grande ville du Nigéria. Mombassa est en effet une ville touristique et est la deuxième plus grosse ville du Kenya après Nairobi. Mais ce fut plutôt à Thika, ville industrielle, que la start-up a choisi de proposer ses services.

 

Source image : yelp.co.uk

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Leave a Comment