BCG analyse la consommation en Afrique

Mardi, le cabinet conseil américain BCG a rendu publics les résultats de son étude « African Consumer Sentiment ». En prélude, le cabinet indique qu’en 2020 l’Afrique comptera 1,1 milliard de personnes en âge de consommer. Le marché s’annonce donc gigantesque en volume et présente un potentiel intéressant puisque 88% des personnes interrogées déclarent être optimistes. Africap d’Ipsos avait peu ou prou communiqué la même statistique (81%) sur la cible des 15-24 ans africains un mois plus tôt (voir notre article).

 

BCG - Stat1 - étude conso Afrique

Source : BCG 2016

Comme indiqué sur l’extrait d’infographie ci-dessus, 85% des interviewés désirent acheter de nouvelles choses et 82% donnent primauté à la qualité. Le cabinet américain indique d’ailleurs que le prix n’est plus le facteur le plus important dans la décision d’achat. Il ne compte que pour 10% dans l’achat d’une bière contre 34% pour le goût. Cela est également vrai pour l’achat des biens durables et nécessitant un budget plus ou moins élevé, comme indiqué dans l’extrait d’infographie ci-dessous.

BCG - Stat3 - étude conso Afrique

Source :  BCG 2016

BCG précise que la marque reste importante pour les africains, mais un peu mois que par le passé. Ils étaient en effet 56% en 2015 à déclarer que « les marques disent quelque chose de leur identité » alors qu’ils étaient 67% en 2013.

En ce qui concerne la connectivité, le cabinet relève que les africains ont de plus en plus accès à internet. Et 75% de ceux qui ont un accès à internet se connectent chaque jour. 40% accèdent à internet sur leur smartphone, 23% y accèdent sur PC portable, 10% sur desktop et 9% sur tablette.

BCG - Stat2 - étude conso Afrique

Source : BCG 2016

Méthodologie : L’étude de BCG a interrogé 11127 personnes âgées de 18 à 75 ans et représentatives de la population africaine dans 11 pays : Algérie, Angola, Ghana, Kenya, Maroc, Nigéria, République Démocratique du Congo, Ethiopie, Egypte, Afrique du Sud, Côte d’Ivoire. Les entretiens ont été menés en face-à-face au domicile des sondés, mais aussi dans des centres commerciaux ou au bureau de certains d’entre eux.

Détails

 

Source image à la une : linkedin.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

One thought on “BCG analyse la consommation en Afrique

  1. […] Mardi, le cabinet conseil américain BCG a rendu publics les résultats de son étude "African Consumer Sentiment". En prélude, le cabinet indique qu'en 2020  […]

Leave a Comment