De nouvelles villes pour Uber en Afrique

Uber1

Depuis quelques semaines, le service de taxi à la demande Uber multiplie les lancements dans diverses villes africaines. Après Kampala (Ouganda) et Accra (Ghana) successivement lancés plus tôt en Juin, c’est au tour de Dar es Salaam (Tanzanie) d’accueillir Uber. A ces trois dernières villes, il faut ajouter Mombassa et Abuja déjà investies par le service en Mars.

Parallèlement à ces lancements, la start-up a lancé en Mai le programme UberGREEN à Johannesburg (voir notre article), qu’il a d’ailleurs ensuite étendu à la ville du Cap. Toujours en Afrique du Sud, il a introduit le paiement en espèces alors que le service est habituellement acheté et payé sur Internet. Le paiement en espèces a aussi été étendu à Mombassa.

Pour rappel, Uber a de plus en plus de concurrents en Afrique, depuis Easy Taxi (Africa Internet Group) jusqu’à Little Cab récemment lancé en phase pilote au Kenya par Safaricom (le même opérateur mobile à l’origine de M-Pesa, le service devenu la référence du mobile money). Little Cabs proposera un réseau où les taxis sont équipés de Wi-Fi gratuit et où le paiement peut s’effectuer via M-Pesa (environ 5 millions d’utilisateurs réguliers dans le pays pour 20 millions d’abonnés).

 

Source image : yelp.co.uk

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

One thought on “De nouvelles villes pour Uber en Afrique

  1. […] rappel, Uber a dernièrement multiplié les lancements sur de nouveaux marchés en Afrique (voir notre article). Parallèlement, la concurrence continue de se développer sur le créneau du taxi « on […]

Leave a Comment