La data mobile en itinérance en Afrique de l’Est

C’est connu! Le coût de la data reste un facteur limitant la consommation d’Internet en Afrique. Lors de Mobile West Africa à Lagos les 20 et 21 Avril, certains orateurs l’ont d’ailleurs rappelé à juste titre.

En Afrique de l’Est quatre pays ont décidé d’apporter un coup de pouce à leurs citoyens sur ce besoin d’accès moins onéreux à la data mobile. Le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya et le Soudan du Sud viennent en effet de conclure un accord multilatéral visant à plafonner le coût de la data mobile en itinérance transfrontalière. L’accord entre en vigueur le 1er Juillet 2016 et stipule que le coût maximum facturé à l’internaute en itinérance quelques soient ses opérateurs d’origine et d’accueil sera de 0,11 dollar par megabyte (MB). Ce tarif est toutes taxes comprises, et fera l’objet d’une facturation par kilo-octet (ko) consommé. Le tarif maximum inter-opérateur prévu est de 0,07 dollar le MB.

L’objectif pour les pays est de continuer à faciliter les échanges transfrontaliers et de stimuler la croissance dans le secteur des télécoms.

 

Source image : pixabay.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

One thought on “La data mobile en itinérance en Afrique de l’Est

  1. […] L’objectif du réseau unique est de rendre un peu plus aisé la mobilité inter pays au sein de la région. Si cela devenait une réalité pérenne, l’Afrique de l’Ouest serait allé un peu plus loin que l’Afrique de l’Est au sein de laquelle la baisse des frais de roaming a pris effet le 1er Juillet (voir notre article). […]

Leave a Comment